Bienvenue sur le site de vente en ligne de la Société Française des Monnaies !

Commande rapide Entrez le numéro
d´article

Entrez le numéro d´article

Panier 0,00 € - produits

Frappe en argent Les Présidents: «Émile Loubet 1899-1906»

N° de Réf: 3315300111

  • Argent 333 ‰
  • Belle Epreuve (BE)

 

 



39,90 €
dont 20% TVA
39,90 €
dont 20% TVA
Détails

Émile Loubet 1899 - 1906

Issu d’une famille modeste, Émile Loubet entame à l’âge de 32 ans une longue carrière politique qui fait de lui un acteur majeur de la gauche républicaine. Sa présidence est l’une des plus stables de la IIIème République.
Républicain de cœur et homme de gauche Fils de viticulteurs, Émile François Loubet est né le 31 décembre 1838 à Marsanne, dans la Drôme. Avocat stagiaire à Paris, docteur en droit en 1863, il entame sa carrière politique en devenant maire de Montélimar en 1870. Il enchaîne ensuite les mandats électoraux : conseiller général de la Drôme, il est élu député parmi les modérés en 1876 et œuvre plus particulièrement pour une école primaire laïque, gratuite et obligatoire. Sénateur en 1885, il est nommé ministre des Travaux publics pendant quelques mois à partir de décembre 1887. Président du Conseil et ministre de l’Intérieur cinq ans plus tard, il démissionne en novembre 1892 au moment du scandale de Panama. Élu Président du Sénat en 1896, il inaugure la tradition qui, jusqu’en 1940, fait de cette fonction le marchepied vers la présidence de la République. 

Influence, persuasion et conseil.

Deux jours après la mort de Félix Faure, candidat des républicains à la Présidence de la République, Émile Loubet obtient 483 voix contre 279 à Jules Méline, le 18 février 1899. L’autorité du Président s’exerce sur la politique intérieure de l’État par influence, persuasion et conseil. Son septennat, l’un des plus stables de la IIIème République avec seulement quatre présidences du Conseil, est le théâtre de décisions marquantes dans l’histoire de la République française : la grâce du capitaine Dreyfus, la promulgation de la loi sur les associations et surtout, celle de la loi sur la séparation de l’Église et de l’État. Le Président est aussi l’acteur d’une intense activité diplomatique internationale. Une fois son septennat accompli, le chef de l’État ne souhaite pas se représenter aux élections. Armand Fallières lui succède le 18 février 1906 à la Présidence de la République. Émile Loubet se retire dans son département natal, à La Bégude-des-Mazenc, où il s’éteint une vingtaine d’années plus tard, le 20 décembre 1929. Ayant refusé des obsèques nationales, il est inhumé le 24 décembre à Montélimar.

Spécifications du produit
Tirage: 5 000 exemplaires
Collection: Les Présidents
Métal: Argent 333 ‰
Qualité de Frappe: Belle Epreuve (BE)
Diamètre: 35, 2 mm
Poids: 16,5 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
39078