• Click to enlarge
  • Click to enlarge
  • Click to enlarge
Offre sans engagement

Frappe en argent pur la France Victorieuse: «Les Gueules Cassées»

N° de Réf: 3311030118

  • Argent pur 999‰
  • Belle Epreuve (BE)
  • Collection : La France Victorieuse
Stock en cours de vérification
 


69,90 
dont 20% TVA
69,90 
dont 20% TVA
Détails

Les Gueules Cassées

À l’issue de la Grande Guerre, la France recensa 15 000 « faciaux », terme administratif désignant les Gueules Cassées ou survivants ayant subi de graves blessures au niveau de la face. Si la plupart d’entre eux put être soignée dans des services hospitaliers spécialisés proposant des méthodes de réparation du visage, leur retour à la vie civile ne fut pas aisé. Aux épreuves morales générées par l’acceptation du handicap s’ajouta les difficultés matérielles, le préjudice de la défiguration n’étant pas reconnu, les Gueules Cassées ne bénéficiaient pas de pensions d’invalidité.
En réponse à cette détresse, Bienaimé Jourdain et Albert Jugon, deux des cinq mutilés soignés à l’hôpital du Val-de-Grâce, choisis parmi les blessés formant la délégation invitée à la signature du Traité de Versailles, fondèrent en 1921, l’Union des Blessés de la Face et de la Tête (UBFT). Présidée par le colonel Picot, cette
association développa diverses actions d’aide aux mutilés et fut reconnue d’utilité publique en 1927. N’ayant aucune subvention publique, elle fut financée par une souscription nationale assortie d’une tombola appelée « la dette » entre 1931 et 1933, puis à partir de 1935 par la Loterie Nationale (actuelle Française des Jeux) :
les billets de loterie vendus 100 Francs par l’État furent achetés par l’Union et revendus par les mutilés au dixième de leur prix.
La souscription permit l’ouverture en 1927, d’une maison de convalescence à Moussy-le-Vieux en Seine-et-Marne, puis en 1934, d’un second établissement à Coudon dans le Var. Parallèlement l’État fit voter en 1924 une loi assurant l’emploi obligatoire des mutilés de guerre. Enfin en 1930, furent créés des pensions aux mutilés et victimes de guerre, des centres d’appareillage et de rééducation fonctionnelle.

Spécifications du produit
Collection: La France Victorieuse
Métal: Argent 999 ‰
Qualité de frappe/ de conservation: Belle Epreuve (BE)
Dimension: 40 mm
Poids: 20 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
Délai de livraison:
Stock en cours de vérification
 


Avantages
  • Argent pur 999‰
  • Belle Epreuve (BE)
  • Collection : La France Victorieuse
69,90 
dont 20% TVA
69,90 
dont 20% TVA
38709
Les clients ayant acheté ce produit ont aussi acheté:
  • Frappe en or L'Or de la France: «100 Francs Napoléon III 1861»
    249,00 
  • Frappe dorée à l'or pur « Charles de Gaulle »
    au lieu de 19,90 
    9,95 
  • Collection L'Argent de la France en argent le plus pur
    au lieu de 49,90 
    19,90 
  • Frappe argent « Premier Pas sur la Lune 1969-2019»
    au lieu de 19,90 
    15,00 
  • Réplique 1 Franc en argent le plus pur «Napoléon 1er tête laurée -1814»
    59,90 
  • Frappe argentée hexagonale « Marianne triomphante »
    au lieu de 9,95 
    5,00 
  • La monnaie de 10 Euros en argent massif Semeuse : Le Franc Germinal 2019

    A partir de: 69,90 €