Bienvenue sur le site de vente en ligne de la Société Française des Monnaies !

Commande rapide Entrez le numéro
d´article

Entrez le numéro d´article

Panier 0,00 € - produits

  • Avers de la pièce Napoléon et la Grande Armée
Offre sans engagement

Frappe en argent pur Napoléon et la Grande Armée: «Michel Ney 1769-1815»

N° de Réf: 3313280117

  • Métal: Argent pur (999/1000)
  • Qualité de frappe: Belle Epreuve (BE)
  • Diamètre : 30 mm


39,90 €
dont 20% TVA
39,90 €
dont 20% TVA
Détails

Napoléon et la Grande Armée

Michel NEY (1769 – 1815)

UNE ORIGINE MODESTE, UNE VOCATION PRÉCOCE POUR LES ARMES

Né la même année que Napoléon, Michel Ney voit le jour six mois avant l’Empereur, le 10 janvier 1769 à Sarrelouis (en Lorraine, département de la Moselle en 1790, ville aujourd’hui allemande).

D’extraction modeste, peu doué pour les études qui d’ailleurs ne l’attirent guère, il choisit dès 18 ans le métier des armes; en 1787, il rejoint à Metz le 5ème régiment de Colonel-Général au sein duquel il s’engage comme simple hussard. Il a trouvé sa voie, et ne la quittera plus.

UNE ASCENSION FULGURANTE

Durant la décennie de 1790 et les guerres révolutionnaires, son ascension est fulgurante: sous-officier à la révolution, il est lieutenant en 1792, capitaine en 1794, commandant en 1795, adjudant-général puis promu à 27 ans général de brigade le 1er août 1796, et enfin général de division en 1799.

Bien que ne soutenant pas ouvertement le coup d’État du 18 brumaire, Ney s’engage sans retenue dans l’épopée de la Grande Armée. La suite n’est qu’une succession d’exploits guerriers et de hauts faits d’armes tout au long de la dizaine d’années que dure l’Empire.

UNE TRAGIQUE ISSUE, À LA HAUTEUR D’UNE DESTINÉE EXCEPTIONNELLE

Soutenant alternativement Napoléon puis Louis XVIII qu’il trahit tous les deux à l’occasion des Cent jours, Ney figure dans la liste des 57 traîtres établie par le nouveau roi (ordonnance du 24 juillet 1815).

Dès lors, son sort est scellé, même si Louis XVIII craint de possibles répercussions: « L’arrestation de Ney nous fera plus de mal que sa trahison du mois de mars ». A l’issue d’un procès expéditif, le 7 décembre 1815 à 9 heures, le maréchal Michel Ney, 46 ans, est fusillé avenue de l’Observatoire à Paris, au terme d’une vie à la destinée hors du commun.

Spécifications du produit
Tirage: 10 000 exemplaires
Collection: Napoléon et la Grande Armée
Métal: Argent pur (999/1000)
Qualité de Frappe: Belle Epreuve (BE)
Diamètre: 30 mm
Poids: 20 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
39429