Bienvenue sur le site de vente en ligne de la Société Française des Monnaies !

Commande rapide Entrez le numéro
d´article

Entrez le numéro d´article

Panier 0,00 € - produits

  • Pièce en argent Le Panthéon - Jean Moulin
  • Avers de la pièce "Le Panthéon"
Offre sans engagement

Frappe en argent Les Joyaux de Paris «Le Panthéon - Jean Moulin»

N° de Réf: 3313790115

  • Argent 500 ‰!
  • Belle Épreuve!


49,90 €
dont 20% TVA
49,90 €
dont 20% TVA
Détails

Le Panthéon

Lieu emblématique de la mémoire nationale

Édifice néo-classique construit entre 1764 et 1790, le Panthéon est l’oeuvre majeure de Jacques-Germain Soufflot. L’architecte répond au souhait du roi Louis XV d’édifier l’église royale de Sainte-Geneviève, sur l’emplacement d’une basilique fondée en 507 par le roi Clovis, déjà dédiée à Sainte-Geneviève, patronne de la capitale et de la monarchie. L’église est destinée à accueillir le tombeau de la sainte. Bâti sur un plan de croix grecque, le bâtiment est long de 110 mètres et large de 84 mètres. Sa façade principale est décorée d’un portique aux colonnes corinthiennes, surmonté d’un fronton « La Patrie couronnant les hommes célèbres » réalisé par David d’Angers entre 1831 et 1837. Il est couronné par un dôme haut de 83 mètres, coiffé d’un lanterneau.

Pendant la Révolution française, les députés de l’Assemblée nationale réfléchissent à un monument destiné à réunir les tombes des grands hommes. L’église Sainte- Geneviève perd sa vocation religieuse et devient un Panthéon. Pendant tout le 19ème siècle, l’édifice retrouve et perd à plusieurs reprises cette vocation religieuse. À l’origine très lumineux, le bâtiment voit la quasi-totalité de ses fenêtres condamnées et masquées par les splendides fresques du peintre Puvis de Chavannes. La croix aujourd’hui présente au sommet du Panthéon est édifiée en 1873, dans un moment de transition politique.

Le Panthéon des Grands Hommes de la République Française devient définitivement un temple civique sous la IIIème République en 1885, à l’occasion des funérailles de Victor Hugo. La crypte s’étend sous toute la surface du bâtiment. Elle est constituée de plusieurs galeries séparées les unes des autres par des piliers doriques, au sein desquelles sont actuellement inhumées 75 personnalités, dont deux femmes. Sa capacité d’accueil totale est de 300 places. Environ 725 000 visiteurs parcourent annuellement ce monument emblématique de la mémoire nationale.

« E ntre ici, Jean Moulin, avec ton terrible cortège… »

Chef du Conseil national de la résistance pendant la seconde guerre mondiale, Jean Moulin est capturé par un commando SS lors d’une réunion à Caluire. Torturé, il fait preuve d’un courage exemplaire. Il meurt des suites de ses sévices lors de sa déportation en Allemagne.

En transférant ses cendres au Panthéon le 19 décembre 1964, la République lui accorde un statut hors du commun dans la mémoire nationale. André Malraux, ministre de la Culture, prononce ce jour-là un discours resté légendaire : « Comme Leclerc entra aux Invalides avec son cortège d’exaltation dans le soleil d’Afrique et les combats d’Alsace, entre ici, Jean Moulin, avec ton terrible cortège… », suivi d’un magistral Chant des partisans interprété par une grande chorale devant le Panthéon.

Spécifications du produit
Collection: Joyaux de Paris
Métal: Argent 500 ‰
Qualité de Frappe: Belle Épreuve (BE)
Diamètre: 36mm
Poids: 14 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
39437