Bienvenue sur le site de vente en ligne de la Société Française des Monnaies !

Commande rapide Entrez le numéro
d´article

Entrez le numéro d´article

Panier 0,00 € - produits

  • Les Présidents : « Sadi Carnot 1887–1894 »
  • Avers : « Sadi Carnot 1887–1894 »
  • Revers : « Sadi Carnot 1887–1894 »
Offre sans engagement

Frappe en argent Les Présidents: «Sadi Carnot 1887–1894»

N° de Réf: 3312630114

  • Argent 333 ‰
  • Belle Epreuve (BE)

 

 



49,90 €
dont 20% TVA
49,90 €
dont 20% TVA
Détails

Sadi Carnot (1887 – 1894)

Président modéré à l’honnêteté proverbiale, Sadi Carnot incarne la République triomphante aux fêtes du centenaire de la Révolution, peu après la tourmente boulangiste.

Petit- fils du grand républicain Lazare Carnot

Marie-François Sadi Carnot naît le 11 août 1837 à Limoges. Il est le petit- fils de Lazare Carnot, scientifique, général et grand républicain, considéré comme l’un des « organisateurs de la victoire » sous la Révolution. Sadi Carnot passe en 1857 le diplôme de l’École Polytechnique créée par son illustre grand-père et sort major de l’École des Ponts et Chaussées en 1863. Nommé ingénieur à Annecy, il entame une carrière politique peu après la proclamation de la IIIème République. Préfet de la Seine-Inférieure après la chute du Second Empire et élu député de la Côte-d’Or en 1871, Sadi Carnot est nommé sous-secrétaire d’État aux Travaux publics puis ministre des Travaux publics, avant de devenir ministre des Finances en 1885.

Assassiné par un jeune anarchiste italien

Sadi Carnot est élu président de la République le 3 décembre 1887. Il multiplie les voyages dans les régions afin de se rendre compte des problèmes locaux et d’y propager l’idéal démocratique. À l’Élysée, il accepte de poursuivre la tradition de l’effacement du pouvoir présidentiel, tout en usant de son rôle d’arbitre. Après avoir refusé de gracier l’anarchiste Auguste Vaillant, auteur d’un attentat à la Chambre des députés, Sadi Carnot devient à son tour une cible. Au cours d’un déplacement à Lyon le 24 juin 1894, à l’occasion duquel il visite l’Exposition Internationale, le président de la République est victime d’un attentat lors de son passage en calèche rue de la République, près du Palais de la Bourse. Son auteur, Santo Ironimo Casiero, jeune anarchiste italien, sera guillotiné le 16 août 1894 à Lyon. Sadi Carnot meurt de ses blessures dans la nuit du 24 au 25 juin. Après des funérailles nationales le 1er juillet 1894, il est inhumé au Panthéon et repose aux côtés de son grand-père Lazare Carnot. À Lyon, une plaque commémorative et un pavé rouge inséré dans le sol rappellent le lieu de l’attentat.

 

Spécifications du produit
Tirage: 5 000 exemplaires
Collection: Les Présidents
Métal: Argent 333 ‰
Qualité de Frappe: Belle Epreuve (BE)
Diamètre: 35,2 mm
Poids: 16,5 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
38561