• Frappe en argent colorisé « 1703, L'homme au masque de Fer » Click to enlarge
  • Avers de la frappe en argent colorisé « 1703, L'homme au masque de Fer » Click to enlarge
  • Revers de la frappe en argent colorisé « 1703, L'homme au masque de Fer » Click to enlarge

Frappe en argent colorisé « 1703, L'homme au masque de Fer »

N° de Réf: 3342800117

  • Argent 333‰ avec colorisation luxueuse  !
  • Exclusivité Société Française des Monnaies!
  • Tirage limité à 5000 exemplaires dans le monde entier !
Stock en cours de vérification
 


44,90 
dont 20% TVA
44,90 
dont 20% TVA
Détails

1703: L'une des Grandes Dates de l'Histoire de France !

Le 19 novembre 1703, décède, à la Bastille, au terme d’une longue captivité, un prisonnier dont nul ne connaît l’identité ni le motif d’incarcération. Le mystérieux détenu, qui portait un masque d’acier sur le visage depuis 34 ans, est enterré dans le cimetière de Saint-Paul sous un nom d’emprunt, Marchiali, et une fausse indication d’âge.

L'homme au masque de fer: l'un des prisionniers les plus fameux de l'histoire française

L’homme au masque de fer était arrivé à la forteresse de Pignerol, dans le Piémont, le 24 août 1669, sous le règne de Louis XIV. Incarcéré sur ordre du roi, il fut mis sous la surveillance personnelle d’un offcier de confiance, Bénigne de Saint-Mars, ancien mousquetaire du capitaine d’Artagnan. Le prisonnier était tenu à l’isolement le plus strict, sans autorisation de parler à quiconque, mais bénéficiait d’un traitement de faveur dans ses conditions de détention. Il suivit son geôlier tout au long de ses a­ffectations : de Pignerol à la prison d’Exilles, réservée aux prisonniers importants puis au fort de l’île Sainte-Marguerite, en Provence, en 1687, où il se vit aménager une cellule spéciale, donnant sur la mer, à laquelle il n’était possible d’accéder qu’en franchissant trois portes successives. En 1698, lorsque Saint-Mars fut nommé gouverneur de la Bastille, l’homme au masque de fer, toujours tenu au secret, l’accompagna dans la prison parisienne, qui fut sa dernière demeure.

Après sa mort, de nombreuses hypothèses fleurirent quant à l’identité de ce prisonnier illustre. Selon Voltaire, il aurait été le frère jumeau de Louis XIV, écarté du trône puis dissimulé pour éviter toute contestation de la légitimité royal. D’autres hypothèses ont fait de lui un fils illégitime d’Anne d’Autriche, de Louis XIV ou même de son épouse, la reine Marie-Thérèse. Pour plusieurs historiens, il s’agirait du surintendant des finances Nicolas Fouquet, destitué par le roi et arrêté pour malversations par d’Artagnan en 1661 avant d’être condamné à l’emprisonnement à vie à Pignerol. Louis XV, dernier roi de France à connaître la vérité, aurait déclaré qu’il était le ministre d’un prince italien, identifié ensuite comme le comte Ercole Mattioli, qui avait joué un rôle d’intermédiaire trouble entre le duc de Mantoue et Louis XIV. Si l’énigme ne fut jamais résolue, le masque de fer devint, rétrospectivement, un symbole de l’absolutisme monarchique français, capable de faire durer pendant plusieurs décennies une détention arbitraire.

N'hésitez plus et procurez-vous dès aujourd'hui cette superbe frappe en argent colorisé!

Spécifications du produit
Métal: Argent 333 ‰, avec une colorisation sélective
Qualité de frappe/ de conservation: Belle Épreuve (BE)
Dimension: 36 mm
Poids: 14,6 g
Délai de livraison:
Stock en cours de vérification
 
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
Avantages
  • Argent 333‰ avec colorisation luxueuse  !
  • Exclusivité Société Française des Monnaies!
  • Tirage limité à 5000 exemplaires dans le monde entier !
44,90 
dont 20% TVA
44,90 
dont 20% TVA
74458
Les clients ayant acheté ce produit ont aussi acheté:
  • Collection : Les premières frappes en hommage à l'Euro en cuivre argenté
    au lieu de 39,90 
    19,90 
  • Collection L'Argent de la France en argent le plus pur
    au lieu de 49,90 
    19,90 
  • Première frappe en hommage à l'Euro en argent le plus pur: «Italie»
    72,95 
  • Frappe en or pur Nos Grands Hommes «Jeanne d'Arc 1412-1431»
    au lieu de 199,00 
    179,00 
  • Frappe en argent Les Présidents: «François Hollande 2012-2017»
    49,90 
  • Lingot en or le plus pur «Centenaire de la naissance de Jean-Paul II» 2020
    au lieu de 74,90 
    39,00 
  • Frappe commémorative «La cathédrale Saint-Étienne» avec incrustation de verre coloré
    169,00 
  • Les frappes en hommage à Jacques Chirac 1932-2019

    A partir de: 19,90 €