• Frappe en argent colorisé « 498, le baptême de Clovis » Click to enlarge
  • Avers de la frappe en argent colorisé « 498, le baptême de Clovis » Click to enlarge
  • Revers de la frappe en argent colorisé « 498, le baptême de Clovis » Click to enlarge

Frappe en argent colorisé « 498, le baptême de Clovis »

N° de Réf: 3342040110

  • Tirage limité à 5000 exemplaires !
  • Colorisation luxueuse !
  • Exclusivité Société Française des Monnaies!
Stock en cours de vérification
 


44,90 
dont 20% TVA
44,90 
dont 20% TVA
Détails

Un hommage exceptionnel au Baptème de Clovis !

498. Clovis (466-511), le roi des Francs, est baptisé par Rémi, l’évêque de Reims, le 25 décembre, en compagnie de 3000 de ses guerriers. Fils de Childéric Ier, qui règne sur les Francs saliens, peuple germanique installé dans une petite région de l’actuelle Belgique, Clovis est né dans la religion païenne. Lorsqu’il succède à son père, à l’âge de 15 ans, il entreprend la conquête de la Gaule, romanisée depuis près de cinq siècles et acquise à la religion catholique. Sous la double influence de l’évêque Rémi et de sa femme Clotilde, princesse burgonde de haut lignage extrêmement pieuse, qu’il a épousée en 492, Clovis envisage de se convertir. Il éprouve cependant des réticences : son éducation païenne le fait douter de l’existence d’un dieu unique, d’autant qu’Ingomer, son premier fils avec Clotilde, bien que baptisé, est mort en bas âge. Il craint en outre de perdre le soutien de son peuple, païen, qui considère que la légitimité du roi, chef de guerre, ne vaut que par la faveur que les dieux lui accordent au combat.

La bataille de Tolbiac, en 496, emporte sa décision : en grave di­fficulté face à une attaque des Alamans, sur le point d’être capturé, Clovis implore le secours du Dieu de Clotilde. Il remporte la victoire par miracle. Il prend alors la résolution de se convertir et passe à l’acte, deux ans plus tard, à Noël, avec son armée et ses deux sœurs, Alboflède et Lanthechilde. Cette conversion lui assure le soutien du clergé gallo-romain, qui détient les cadres du pouvoir en Gaule, et accroit sa légitimité au sein de la population conquise, ce qui facilite sa fusion avec le peuple franc.

Le baptême de Clovis ancre la monarchie française dans la religion catholique et instaure la tradition du sacre royal à Reims. À partir du couronnement d’Henri Ier en 1027, tous les rois de France, à l’exception de Louis VI, Henri IV et Louis XVIII, seront ainsi sacrés dans la cathédrale de Reims, jusqu’au roi Charles X, en 1825. En référence au baptême de Clovis, les souverains français porteront également le titre de « fils aîné de l’Eglise » à partir du règne de Charles VIII (1483-1498), dont sera issue la célèbre expression « France, fille aînée de l’Eglise ».

Spécifications du produit
Métal: Argent 333 ‰, colorisation sélective
Qualité de frappe/ de conservation: Belle Épreuve (BE)
Dimension: 36 mm
Poids: 14,6 g
Délai de livraison:
Stock en cours de vérification
 
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
Avantages
  • Tirage limité à 5000 exemplaires !
  • Colorisation luxueuse !
  • Exclusivité Société Française des Monnaies!
44,90 
dont 20% TVA
44,90 
dont 20% TVA
73266
Les clients ayant acheté ce produit ont aussi acheté:
  • Frappe en argent pur 2000 ans d'histoire monétaire française: «Le Triens de Clovis 508»
    au lieu de 89,90 
    69,90 
  • Frappe dorée à l'or pur « Charles de Gaulle »
    19,90 
  • Frappe en argent pur 2000 ans d'histoire monétaire française: «5 francs Hercule an 6»
    au lieu de 89,90 
    69,90 
  • Set en cuivre doré à l'or fin «Nos Grands Hommes»
    au lieu de 89,90 
    79,90 
  • La frappe en argent colorisé « Centenaire du Soldat inconnu »
    La frappe en argent colorisé « Centenaire du Soldat inconnu »
    10,00 
  • Lingot en argent colorisé «135ème anniversaire de la Tour Eiffel»
    10,00 
  • Réplique en or « Louis d’or Louis XIV - Tête juvénile »
    Réplique en or « Louis d’or Louis XIV - Tête juvénile »

    A partir de: 159,00 €