• Click to enlarge
  • Click to enlarge
  • Click to enlarge
Offre sans engagement

Frappe en argent pur La France victorieuse: «La bataille de l'Atlantique»

N° de Réf: 3310700117

  • Argent pur 999‰
  • Belle Epreuve (BE)
  • Collection : La France Victorieuse
Stock en cours de vérification
 


74,90 
dont 20% TVA
74,90 
dont 20% TVA
Ce produit est limité à 1 exemplaire(s) par foyer. Pour toute information complémentaire, veuillez contacter notre Service clientèle.
Détails

La bataille de l'Atlantique

La bataille de l’Atlantique, qui se déroula de février 1917 jusqu’à fin novembre 1918, dans une large zone de l’Atlantique Nord, fut déclenchée par le gouvernement allemand, suite à sa décision de mener une guerre sous-marine à outrance. Pour l’Allemagne, la guerre navale intensive était la seule possibilité de vaincre les Alliés et d’obtenir la victoire. Cette bataille marqua une première étape d’un nouveau type de guerre navale qui se reproduisit lors de la Seconde Guerre Mondiale, et qui se caractérisa par une relative inactivité des cuirassés, au profit de l’utilisation massive de sous-marins. Début février 1917, les sous-marins allemands U-Boot commencèrent  à torpiller tout navire, civil ou militaire, en vue des îles britanniques et des côtes françaises. En trois mois, les submersibles allemands coulèrent plus d’un million de tonnes de marchandises. Pour contrecarrer cette offensive, la Royal Navy adopta un système de convoyage des navires marchands par un écran de vaisseaux de guerre (destroyers et chasseurs de sous-marins), utilisa des hydravions détectant les submersibles et eut recours à des grenades sous-marines. Ce système fit considérablement baisser le nombre de navires coulés. De plus, le nombre de navires construits aux Etats-Unis et mis en service dépassèrent courant 1918, le tonnage des destructions. La Royal Navy, avec un arsenal de 300 destroyers, 550 avions, 35 sous-marins et près de 4000 navires d’escorte, parvint à infliger durant l’été 1918, de sérieuse pertes à l’Allemagne, qui capitulera en
novembre. Contrainte de livrer ses U-Boot non détruits aux Alliés, 182 U-Boot ayant été coulés par la flotte britannique, l’Allemagne ne fut plus autorisée à concevoir des submersibles, ni à en posséder.

Spécifications du produit
Collection: La France Victorieuse
Métal: Argent pur 999 ‰
Qualité de frappe/ de conservation: Belle Epreuve (BE)
Dimension: 40 mm
Poids: 20 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
Délai de livraison:
Stock en cours de vérification
 


Avantages
  • Argent pur 999‰
  • Belle Epreuve (BE)
  • Collection : La France Victorieuse
74,90 
dont 20% TVA
74,90 
dont 20% TVA
38848
Les clients ayant acheté ce produit ont aussi acheté:
  • Frappe en argent « Alain Delon »
    au lieu de 34,90 
    8,60 
    Prix le plus bas des 30 derniers jours 8,60 €
  • Lingot en argent le plus pur colorisé «Marianne - Liberté»
    au lieu de 12,50 
    10,50 
    Prix le plus bas des 30 derniers jours 10,00 €
  • Set en argent de l'Empereur «Napoléon Bonaparte»
    29,90 
  • La frappe en argent colorisé « Centenaire du Soldat inconnu »
    au lieu de 15,00 
    12,00 
    Prix le plus bas des 30 derniers jours 12,00 €
  • Découvrez les frappes en argent dorées & colorisées de la collection «Ordres, Décorations et Médailles Françaises»
    au lieu de 49,90 
    29,90 
    Prix le plus bas des 30 derniers jours 29,90 €
  • Frappe en argent «Assassin's Creed - Valhalla 1»
    au lieu de 34,95 
    29,95 
    Prix le plus bas des 30 derniers jours 29,95 €
  • Collection : «Assassin's Creed», avec la première livraison «Valhalla Male»
    au lieu de 54,95 
    39,95 
    Prix le plus bas des 30 derniers jours 39,95 €
  • Notre sélection en hommage à la Reine Elizabeth II

    A partir de: 9,95 €