• La France Victorieuse : « La Bataille des Éparges » Click to enlarge
  • Avers : « La Bataille des Éparges » Click to enlarge
  • Revers : « La Bataille des Éparges » Click to enlarge
Offre sans engagement

Frappe en argent pur La France Victorieuse: «La Bataille des Éparges»

N° de Réf: 3313250110

  • Argent pur 999‰
  • Belle Epreuve (BE)
  • Collection : La France Victorieuse
Stock en cours de vérification
 


74,90 
dont 20% TVA
74,90 
dont 20% TVA
Ce produit est limité à 1 exemplaire(s) par foyer. Pour toute information complémentaire, veuillez contacter notre Service clientèle.
Détails

La Bataille des Éparges

Situé près de Verdun, le site des Éparges forme sur le versant oriental des Hauts de Meuse, un promontoire avancé qui domine la plaine de la Woëvre. Ce belvédère est à l’origine de la Bataille des Éparges, des combats qui se déroulèrent entre février et avril 1915, pour s’assurer le contrôle de ce site stratégique, occupé par les Allemands. Malgré l’importante organisation de blockhaus et de réseaux de tranchées de l’ennemi, l’État-major français décida de le conquérir. Confiée à la 12ème Division d’Infanterie, l’offensive française sur la crête des Éparges débuta le 17 février 1915. Après une importante préparation d’artillerie, et la mise à feu de mines, les soldats du 132ème et 106ème Régiment d’Infanterie s’engagèrent et conquirent la partie ouest de l’éperon. En riposte, du 18 au 21 février, les Allemands contre-attaquèrent sans parvenir à reprendre le terrain perdu. Cette reconquête française fut cependant incomplète et peu exploitable car la partie Est, dénommée Point X, redoutablement fortifiée et permettant aux Français d’avoir le contrôle de la zone, ne fut pas reprise. Après un arrêt, les attaques du 18 et 27 mars occasionnèrent une modeste avancée française. à partir du 5 avril, de nouveaux assauts français permirent la prise du centre de la crête des Éparges. Les jours qui suivirent, le terrain fut abandonné puis repris au gré des attaques et contre-attaques. Face à la difficile reconquête et aux lourdes pertes, Joffre, le commandant en chef, mit alors un terme aux attaques massives. Le 11 avril 1915, les Français ayant conquis la quasi-totalité de la crête, la bataille prit fin. Par l’importance de l’utilisation de l’artillerie, la Bataille des Éparges annonça ce que seront les Batailles de Verdun et de la Somme en 1916.

Spécifications du produit
Collection: La France Victorieuse
Métal: Argent pur 999/1000
Qualité de frappe/ de conservation: Belle Epreuve (BE)
Dimension: 40 mm
Poids: 20 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
Délai de livraison:
Stock en cours de vérification
 


Avantages
  • Argent pur 999‰
  • Belle Epreuve (BE)
  • Collection : La France Victorieuse
74,90 
dont 20% TVA
74,90 
dont 20% TVA
38884
Les clients ayant acheté ce produit ont aussi acheté:
  • Frappe en argent colorisé « 1610, assassinat d’Henri IV »
    44,90 
  • Collection : «Les lingots du patrimoine français» en argent pur, avec en 1ère livraison le lingot «Mont-Saint-Michel»
    au lieu de 39,90 
    19,90 
  • Lingot en or le plus pur « Jean Paul II - Célébration à Reims »
    79,90 
  • Découvrez les frappes en argent dorées & colorisées de la collection «Ordres, Décorations et Médailles Françaises»
    au lieu de 49,90 
    29,90 
  • Frappe en argent véritable : « 1940 L’Appel du 18 Juin »
    44,90 
  • La nouvelle pièce-vitrail en argent « Eternelle Cathédrale Notre-Dame de Paris »
    169,00 
  • Découvrez les splendides frappes aux couleurs des 4 saisons !

    A partir de: 59,00 €

  • Rendez un hommage à Marianne avec ces lingots en argent le plus pur !

    A partir de: 12,50 €