Bienvenue sur le site de vente en ligne de la Société Française des Monnaies !

Commande rapide Entrez le numéro
d´article

Entrez le numéro d´article

Panier 0,00 € - produits

Frappe en argent pur La France Victorieuse «Jules André Peugeot»

N° de Réf: 3311640114

  • Argent pur 999‰
  • Qualité de frappe: Belle Épreuve (BE)
  • Diamètre : 40 mm
69,90 €
dont 20% TVA


Ce produit est limité à 3 exemplaire(s) par foyer. Pour toute information complémentaire, veuillez contacter notre Service clientèle.
Détails

Jules-André Peugeot

Né le 11 juin 1893 à Étupes dans le Doubs et mort le 2 août 1914 à Joncherey, dans le Territoire de Belfort, le caporal Jules-André Peugeot fut la première victime militaire de la guerre de 14-18. Instituteur à Villers-le-Lac, Jules-André Peugeot débute son service militaire en avril 1914 et devient caporal. Durant l’été, alors qu’il prépare le concours des officiers de réserve, son régiment est envoyé en mission de surveillance à la frontière. Voulant apaiser les tensions avec l’Allemagne, le gouvernement français avait fait reculer de quelques kilomètres ses troupes placées à la frontière franco-allemande. Aussi le 1er août, l’escouade de la 6ème compagnie du 2ème bataillon du 44ème RI de Lons-le-Saunier, sous les ordres du caporal Peugeot, recule jusqu’au village de Joncherey, situé près de Belfort. Le 2 août 1914, le caporal Peugeot et ses hommes font barrage à un détachement de reconnaissance allemand de 8 chasseurs à cheval de Mulhouse, progressant vers Joncherey et venant de violer la frontière française. Commandant cette troupe, le sous-lieutenant allemand Mayer, après avoir blessé la sentinelle française postée à l’avant, tire trois fois en direction du caporal Peugeot qui réplique et abat l’officier allemand. Mais mortellement touché à l’épaule, Jules-André Peugeot succombe à ses blessures. Le lendemain, le 3 août, l’Allemagne déclare officiellement la guerre à la France. Le 26 juillet 1922, Raymond Poincaré, ancien président de la République, inaugure à Joncherey devant 5.000 personnes, un monument en mémoire de Jules-André Peugeot, premier soldat français mort de la Première Guerre mondiale. Détruit par l’occupant allemand en juillet 1940, le monument de Joncherey est reconstruit en 1959, sous la forme d’un mur souvenir.

Spécifications du produit
Collection: la France Victorieuse
Métal: Argent (999/1000)
Qualité de Frappe: Belle Epreuve (BE)
Diamètre: 40 mm
Poids: 20 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
38459