• La frappe Double Louis d'or Mirliton Louis XV Click to enlarge
  • L'avers de la frappe Double Louis d'or Mirliton Louis XV Click to enlarge
  • Le revers de la frappe Double Louis d'or Mirliton Louis XV Click to enlarge
Offre sans engagement

Frappe Double Louis d'or Mirliton Louis XV

N° de Réf: 3307800110

  • Or 375‰
  • Qualité de frappe : Belle Épreuve
  • En exclusivité
Stock en cours de vérification
 


au lieu de 169,00 
139,00 
dont 20% TVA
au lieu de 169,00 
139,00 
dont 20% TVA
Détails

La frappe en or « Double Louis d’Or Mirliton 1724 »

Cette frappe réplique la monnaie d'or française Double Louis d’Or Mirliton. Elle est dotée de très hautes qualités numismatiques. En or véritable, elle est frappée dans la plus haute qualité de frappe Belle Epreuve. Sur son avers, on retrouve le buste nu de Louis XV à droite, coiffé d’une couronne de lauriers . Le revers montre deux L entrelacés et couronnés entre deux palmes.

L'histoire du Louis d'or
Le Louis d’or est apparu en France en 1641, sur la fin du règne de Louis XIII, pour remplacer l’ancienne monnaie royale, l’écu. Représentant sur son avers le souverain régnant, il est adopté par tous les successeurs de Louis XIII, dont les effigies évoluent au fil de leur avancée en âge. Au début du long règne de Louis XV (1715-1774), la frappe des monnaies d’or connut plusieurs « réformations », terme qui désigne la refonte d’espèces existantes pour créer de nouveaux types monétaires. Ces réformations étaient provoquées par l’instabilité puis la faillite du système en vigueur entre 1716 et 1720, dit « de Law », basé sur le papier monnaie. Après la banqueroute, une nouvelle émission d’or fut ordonnée dès septembre 1720 et surnommée « Louis d’or aux deux L » en référence aux deux  « L » géométriques tracés sur son revers. C’était une pièce de 9,79 grammes émise pour 54 livres.

Un autre édit, en août 1923, ordonna une nouvelle fabrication de Louis sans changement de titre, mais avec une modification de leur poids et de leur valeur. Le « Double Louis d’or » dit au « Mirliton », d’une valeur de 54 livres, pesait ainsi 13,053 grammes, tandis que son sous-multiple, le « Louis au Mirliton » simple avait un poids de 6,626 grammes pour une valeur de 27 livres. Si l’avers de ces Louis au Mirliton représentait toujours le souverain régnant, leur revers se distinguait des monnaies précédentes par les volutes formées par leurs deux « L » entrelacés, entourés de palmes.

Le Double Louis d’or au Mirliton est une pièce extrêmement rare car il a été fabriqué pendant seulement deux années, entre 1723 et 1725, avant d’être refondu massivement pour créer des Louis d’or dits « aux Lunettes », dont la fabrication fut ordonnée par un nouvel édit en 1726. Le Louis « aux Lunettes » comportait sur son revers deux écussons de France et de Navarre et pesait 8,158 grammes pour une valeur de 24 livres, qui resta dès lors inchangée jusqu’à la Révolution Française. La stabilité monétaire mise à mal par le système de Law était finalement restaurée.

Spécificités du produit
Métal: Or véritable 375‰
Qualité de frappe/ de conservation: Belle Épreuve
Poids: 18 mm
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
Délai de livraison:
Stock en cours de vérification
 


Avantages
  • Or 375‰
  • Qualité de frappe : Belle Épreuve
  • En exclusivité
au lieu de 169,00 
139,00 
dont 20% TVA
au lieu de 169,00 
139,00 
dont 20% TVA
73918