• La monnaie de 2 Euro Commémorative Finlande 2015
  • L'avers de la monnaie de 2€ Finlande 2015
  • Le Revers de la monnaie de 2€ Finlande 2015
La monnaie de 2 Euro Commémorative Finlande 2015 Click to enlarge
Offre sans engagement

Monnaie de 2 Euros «150e anniversaire de la naissance de Jean Sibelius» Finlande 2015

N° de Réf: 3321010118

  • Métal: Cupro-nickel
  • Qualité de frappe: Courante - non circulée
  • Année d´émission : 2015


12,95 
dont 20% TVA
12,95 
dont 20% TVA
Détails

150ème anniversaire de la naissance de Jean Sibelius (1865-1957)!

D’une remarquable qualité d’exécution, l’avers de cette nouvelle pièce de 2 euros représente le ciel étoilé d’Ainola et un bosquet de pins, formant un paysage bucolique dans lequel le compositeur de musique classique finlandais Jean Sibelius a été maintes fois photographié. Ainola est en effet le nom de la maison de Jean Sibelius et de son épouse Aino, située à Järvenpää, au nord du lac Tuusulanjärvi en Finlande. Alors que les arbres et les étoiles se détachent nettement sur la partie droite de l’avers, avec l’indication des initiales du pays émetteur « FI » et la marque de l’atelier de la Rahapaja (qui est la fabrique des pièces finlandaises et du blason national), le nom du célèbre compositeur « JEAN SIBELIUS » s’inscrit de façon très visible en lettres majuscules sur le côté gauche. Vous remarquerez également l’indication du millésime « 2015 » qui vient s’immiscer à l’horizontale entre le prénom et le nom de l’artiste. La coronne de la pièce illustre quant à lui les douze étoiles du drapeau européen. Né le 8 décembre 1865 à Tavastehus dans le grand-duché de Finlande, mort le 20 septembre 1957 près d’Helsinki, Jean Sibelius reste l’une des personnalités du XIXème siècle qui illustre particulièrement la naissance de l’identité nationale finlandaise, place qu’il partage avec l’écrivain et poète Johan Ludvig Runeberg. Bien que d’origine suédoise, Jean Sibelius incarne à n’en pas douter l’émergence de la musique finlandaise en tant que symbole identitaire. Fortement inspiré par le folklore et les légendes de son pays, notamment le « Kalevala », grande épopée issue de la mythologie finnoise, Jean Sibelius a composé une œuvre éclectique et émouvante, qui célèbre les forces de la nature et la foi en l’être humain. Jean Sibelius naît le 8 décembre 1865 au sein d’une famille aisée et cultivée, qui habite alors dans une petite garnison située à une centaine de kilomètres d’Helsinki. Son père, chirurgien militaire, est le médecin de la ville. Si la Finlande est à l’époque un duché gouverné par la Russie depuis 1809, on y parle essentiellement le suédois ! Suite à la mort soudaine de son père, le petit garçon initié tout jeune au piano par la sœur de sa grand-mère, quitte l’école suédoise en 1876 et commence ses études musicales en 1881. Cette année-là, il prend des cours de violon avec le chef de musique militaire Gustaf Levander, qui marquent les débuts d’une grande carrière en tant que compositeur. Après avoir composé des œuvres de musique de chambre, Jean Sibelius part à Helsinki poursuivre des études de droit. Puis il entre comme violoniste à l’Institut de Martin Wegelius pour la Musique, qui vient alors d’ouvrir ses portes - et qui porte aujourd’hui le nom d’Académie Sibelius, en hommage à l’illustre élève qu’il fut. Démarre alors une période de sa vie placée sous le signe des études et de la composition. Travailleur infatigable, Sibelius subit de nombreuses influences (Albert Becker, Wagner, Liszt), voyage à Berlin, Leipzig et Vienne, rencontre Gustav Mahler en 1907, tout en produisant un nombre conséquent d’œuvres qui obtiennent rapidement les faveurs du public et de la critique. Évoquons « Kullervo » créé avec succès en 1892. Fortement inspiré par les légendes finlandaises, Sibelius compose des œuvres à forte connotation patriotique, comme par exemple « En Saga » (1892), « Lemmikaanen » (1895) ou encore « Finlandia » (1899), un poème symphonique symbole de la résistance de la Finlande contre la Russie, considéré comme le 2ème hymne national du pays. À la fin de sa vie, Sibelius sombre dans l’alcool mais réussit toutefois à écrire trois de ses œuvres majeures, la « Deuxième Symphonie » (1902), un « Concerto pour violon en ré mineur » (1904) ainsi qu’un poème symphonique « Tapiola » présenté pour la première fois à New York en 1926.

Spécifications du produit
Tirage: 1 000 000
Année d’émission: 2015
Pays Émetteur: Finlande
Métal: Cupro Nickel
Qualité de Frappe: Circulation - Non Circulée
Devise: Euro
Dimension: 25,75 mm
Poids: 8,50 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
Délai de livraison:


41859
Les clients ayant acheté ce produit ont aussi acheté: