• Frappe en argent et dorure à l'or pur «Royaume de France: Angoumois» Click to enlarge
  • Avers de la frappe en argent et dorure à l'or pur «Royaume de France: Angoumois» Click to enlarge
  • Revers de la frappe en argent et dorure à l'or pur «Royaume de France: Angoumois» Click to enlarge
  • Certificat d'authenticité offert Click to enlarge
Offre sans engagement

Frappe en argent et dorure à l'or pur «Royaume de France: Angoumois»

N° de Réf: 3339450116

  • Argent 333‰ avec une couronne dorée à l'or pur 999‰ !
  • Qualité de frappe Belle Épreuve !
  • Tirage limité à 5 000 exemplaires seulement !
  • Livrée avec son certificat d'authenticité !
Stock en cours de vérification
 


54,90 
dont 20% TVA
54,90 
dont 20% TVA
Détails

Découvrerz la province de l'Angoumois - Royaume de France

Pendant plus de 350 ans, l’Angoumois est gouverné par la maison Taillefer, dynastie sous laquelle la province connaît une certaine stabilité. Mais les conflits entre Capétiens et Plantagenêts rattrapent le comté d’Angoulême lorsque cette famille s’éteint. Les XIIIème et XIVème siècles sont alors marqués par les luttes entre Français et Anglais.

Isabelle d’Angoulême, Reine d’Angleterre

Isabelle d’Angoulême est la seule enfant d’Aymar Taillefer, et la dernière descendante de cette dynastie historique. Elle est promise très jeune à Hugues de Lusignan. Mais Jean sans Terre, à peine couronné roi d’Angleterre, l’enlève et l’épouse en 1200. La très jeune fille devient alors reine d’Angleterre. Cet enlèvement provoque un scandale et le fiancé humilié se tourne vers le roi de France. Philippe-Auguste, suzerain de Jean sur le continent, décide alors de lui confisquer ses terres après le refus de ce dernier de se présenter devant la justice. Malgré les tentatives du roi d’Angleterre de reconquérir ses anciennes provinces, cet événement marque la fin du grand Empire Plantagenêt. Isabelle, mère du futur Henri III d’Angleterre, n’en reste pas moins comtesse d’Angoulême. À la mort de Jean sans Terre, elle épouse finalement Hugues X de Lusignan, vingt ans après leurs fiançailles !

L’Angoumois, entre France et Angleterre

Compris dans le duché d’Aquitaine à l’époque du mariage d’Aliénor avec Henri II, l’Angoumois est alors rattaché au royaume d’Angleterre. Après 1202 et la confiscation des terres par Philippe-Auguste, le comté d’Angoulême ne fait plus partie des possessions des Plantagenêts. La maison de Lusignan gouverne l’Angoumois jusqu’en 1308, à la mort sans descendance du dernier héritier. Le comté est alors rattaché à la Couronne de France. Mais les premiers temps de la Guerre de Cent Ans sont particulièrement difficiles pour les Capétiens et, en 1360, le traité de Brétigny est signé entre les deux parties pour mettre fin au conflit ; un large territoire comprenant l’Angoumois est cédé aux Plantagenêts. Cependant, la trêve ne dure que neuf ans et l’Angoumois est rapidement reconquis par la France. Il est alors donné en apanage au duc d’Orléans, frère de Charles VI, puis transmis de père en fils. Le dernier comte d’Angoulême n’est autre que François Ier.

Commandez votre exemplaire dès aujourd'hui !

Spécifications du produit
Tirage: 5 000 exemplaires seulement
Métal: Argent 333‰ et dorure à l'or pur 999‰
Qualité de frappe/ de conservation: Belle Épreuve (BE)
Dimension: 36 mm
Poids: 15 g
Délai de livraison:
Stock en cours de vérification
 
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
Avantages
  • Argent 333‰ avec une couronne dorée à l'or pur 999‰ !
  • Qualité de frappe Belle Épreuve !
  • Tirage limité à 5 000 exemplaires seulement !
  • Livrée avec son certificat d'authenticité !
54,90 
dont 20% TVA
54,90 
dont 20% TVA
68610
Les clients ayant acheté ce produit ont aussi acheté:
  • Frappe en argent pur 2000 ans d'histoire monétaire française: «Le Triens de Clovis 508»
    au lieu de 89,90 
    69,90 
  • Frappe dorée à l'or pur « Charles de Gaulle »
    19,90 
  • Frappe en argent pur 2000 ans d'histoire monétaire française: «5 francs Hercule an 6»
    au lieu de 89,90 
    69,90 
  • Set en cuivre doré à l'or fin «Nos Grands Hommes»
    au lieu de 89,90 
    79,90 
  • La frappe en argent colorisé « Centenaire du Soldat inconnu »
    La frappe en argent colorisé « Centenaire du Soldat inconnu »
    10,00 
  • Lingot en argent colorisé «135ème anniversaire de la Tour Eiffel»
    10,00 
  • Réplique en or « Louis d’or Louis XIV - Tête juvénile »
    Réplique en or « Louis d’or Louis XIV - Tête juvénile »

    A partir de: 159,00 €