Bienvenue sur le site de vente en ligne de la Société Française des Monnaies !

Commande rapide Entrez le numéro
d´article

Entrez le numéro d´article

Panier 0,00 € - produits

Offre sans engagement

Frappe en argent pur La France Victorieuse: «Guy Môquet»

N° de Réf: 3303860118

  • Métal: Argent pur (999/1000)
  • Qualité de Frappe: Belle Epreuve (BE)
  • Diamètre : 40 mm


69,90 €
dont 20% TVA
69,90 €
dont 20% TVA
Détails

Guy Môquet

Né à Paris le 26 avril 1924, Guy Môquet étudie au lycée Carnot. Après l'arrestation de son père, le cheminot et député communiste Prosper Môquet, sa famille se réfugie dans la Manche. Guy reste à Paris et milite au sein des jeunesses communistes réorganisées clandestinement, distribuant des tracts en faveur de la paix et hostiles au gouvernement de Vichy. Le 13 octobre 1940, alors âgé de 16 ans, il est arrêté à la Gare de l'Est par des policiers français. Accusé d’appartenir à une organisation communiste, il est incarcéré à la prison de Fresnes. Acquitté le 23 janvier 1941, alors qu’il doit être mis en liberté surveillée, il est transféré à la prison de la Santé, puis à celle de Clairvaux, et enfin au camp de Choisel à Châteaubriant, en Loire-Atlantique, où il arrive le 16 mai 1941. En représailles à l’assassinat du Feldkommandant Hotz, perpétré le 20 octobre par trois résistants communistes, le commandement allemand décide de faire fusiller 50 otages. Le gouvernement propose alors une liste comprenant essentiellement des communistes dont 27 prisonniers du camp de Choisel parmi lesquels Guy Môquet. Le 22 octobre 1941, les détenus sont fusillés dans la carrière de la Sablière. Avant son exécution, le jeune Guy Môquet rédige une dernière lettre à sa famille qui débute par : 'Je vais mourir !', et se termine par, 'Je vous embrasse de tout mon coeur d'enfant'.

Spécifications du produit
Collection: La France Victorieuse
Métal: Argent pur (999/1000)
Qualité de Frappe: Belle Epreuve (BE)
Diamètre: 40 mm
Poids: 20 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
38420