Click to enlarge
Offre sans engagement

Monnaie de 2 Euros «450e anniversaire de la naissance de Galilée» Italie 2014

N° de Réf: 3316300110

  • Métal: Cupro-nickel
  • Qualité de frappe: Courante - non circulée
  • Année d´émission : 2014


12,95 
dont 20% TVA
12,95 
dont 20% TVA
Détails

Considéré comme le père fondateur de la physique, Galilée (Galileo Galilei en italien) est un homme de sciences dont les travaux et découvertes dans de nombreux domaines ont révolutionné le mode de pensée européenne du XVIIème. Riche en rencontres, expériences et péripéties, sa vie fut aussi passionnante que mouvementée. Né à Pise en février 1564, mort près de Florence en janvier 1642, ce scientifique de génie expérimente et découvre un certain nombre de faits et de phénomènes physiques (notamment sur la chute des corps, appelée à son époque « la chute des graves ») qui révolutionnent l’enseignement traditionnel et remettent sérieusement en question l’héritage intellectuel laissé par Aristote. Combinant plusieurs méthodes (étude précise de la nature, raisonnement inductif, déduction mathématique), Galilée met au point les bases de la physique, considérée comme la première des sciences exactes modernes. Issu d’une vieille famille florentine cultivée, le garçon surdoué montre dès son plus jeune âge de fortes dispositions pour les sciences. Alors que ses parents le destinent à une carrière de médecin, Galilée se passionne très vite pour les mathématiques et l’astronomie, devenant rapidement professeur de mathématiques à l’université de Pise, sa ville natale, puis de Padoue. C’est vraisemblablement à l’âge de dix-neuf ans que le jeune prodige se rend compte que, contrairement aux affirmations émises par Aristote, deux objets de poids différent tombent aussi vite l’un que l’autre dans le vide. La légende raconte que la tour penchée de Pise fut l’occasion pour le jeune homme de démontrer ses observations devant témoins. Révolutionnaires, ses recherches sur la chute des corps et l’inertie remettent fondamentalement en cause les croyances jusqu’alors admises, suscitant à leur auteur jalousie et inimitiés de la part de ses pairs, même les plus érudits. Extrêmement pertinentes, voire osées pour l’époque, ses diverses investigations et observations astronomiques lui donnent l’occasion d’écrire le « Dialogue concernant les deux principaux systèmes du monde » qui, dès sa publication en 1632, fait immédiatement controverse. L’Église catholique et le Vatican condamnent l’ouvrage qui reprend et confirme la théorie de Nicolas Copernic selon laquelle la Terre et les autres planètes tournent autour du Soleil. Déclaré coupable d’hérésie par un tribunal de l’Inquisition, Galilée doit subir vingt jours d’un procès interminable à l’âge de soixante-neuf ans. En 1633, le vieil homme devenu aveugle est obligé de renier publiquement ses idées. Il meurt à l’âge de 77 ans, incompris par son époque, mais soutenu par de nombreux disciples convaincus du bien-fondé de ses théories. Pour célébrer le quatre-cent-cinquantième anniversaire de la naissance de l’inventeur Galilée (1564), la République d’Italie émet une pièce de 2 euros commémorative. Sur l’avers, figure au centre et au premier plan la représentation en buste du célèbre mathématicien, géomètre, physicien et astronome italien d’après son portrait peint par Justus Sustermans en 1636 (Florence, Galerie des Offices) avec en arrière-plan la représentation d’un télescope d’astronomie. Ce formidable outil d’investigation permit notamment à Galilée d’infirmer la théorie d’Aristote qui prétendait que la Terre était l’axe central autour duquel tournaient les astres. Au-dessus du portrait de l’illustre personnage, apparaît l’inscription en arc de cercle « Galileo Galilei », son nom en italien. À droite de son effigie, figurent les lettres capitales « R » qui est le monogramme de la Monnaie de Rome, ainsi que les initiales de l’artiste graveur « CM » pour Claudia Momoni. En-dessous du portrait du père de la physique moderne, apparaît l’inscription des deux années anniversaires « 1564/2014 ». Sur la couronne de la pièce, les douze étoiles du drapeau européen sont représentées.

Spécifications du produit
Tirage: 6 500 000
Année d’émission: 2014
Pays Émetteur: Italie
Métal: Cupro Nickel
Qualité de Frappe: Circulation - Non Circulée
Devise: Euro
Dimension: 25,75 mm
Poids: 8,50 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
Délai de livraison:


Avantages
  • Métal: Cupro-nickel
  • Qualité de frappe: Courante - non circulée
  • Année d´émission : 2014
12,95 
dont 20% TVA
12,95 
dont 20% TVA
41853