Bienvenue sur le site de vente en ligne de la Société Française des Monnaies !

Commande rapide Entrez le numéro
d´article

Entrez le numéro d´article

Panier 0,00 € - produits

Offre sans engagement

Frappe en or pur Nos Grands Hommes: «Jean de la Fontaine 1621-1695»

N° de Réf: 3317120111

  • Or pur 999‰
  • Qualité de Frappe: Belle Épreuve
  • 5000 exemplaires


179,00 €
dont 20% TVA
179,00 €
dont 20% TVA
Détails

Jean de la Fontaine 1621 - 1695

Écrivain, poète, conteur, Jean de La Fontaine est célèbre en France et dans le monde entier depuis le XVIIème siècle. Auteur à succès, ce sont surtout ses Fables qui ont marqué l’histoire littéraire et enthousiasment toujours autant le public par leur incroyable modernité. Certains de leurs préceptes font d’ailleurs partie de la sagesse populaire. Largement lue et appréciée par la cour du roi Louis XIV, l’œuvre de Jean de La Fontaine demeure incontournable, et constitue aujourd’hui l’un des socles du patrimoine culturel français.
Né le 7 ou le 8 juillet 1621 à Château-Thierry dans la campagne picarde, Jean de La Fontaine manifeste très jeune un goût prononcé pour la lecture d’œuvres antiques. Après le collège, il entre en 1641 à l’Oratoire en vue de suivre des études ecclésiastiques, qu’il abandonne au bout de dix-huit mois pour étudier le droit à Paris. Il se marie en 1647 avec Marie Héricart, jeune femme cultivée dont il aura un fils, Charles. Jean de La Fontaine obtient son diplôme d’avocat en 1649. C’est à cette époque qu’il compose ses premiers vers, et fréquente un cercle de jeunes passionnés de littérature, les « Chevaliers de la table ronde ». En 1652, il rachète la charge paternelle de maître des Eaux et Forêts qu’il revendra quelque vingt ans plus tard. En 1654, il publie anonymement sa première œuvre L’Eunuque, adaptée d’un poème latin de Terence, qui n’obtient pas un grand succès.
La mort de son père en 1658 l’oblige à chercher un protecteur. Nicolas Fouquet, alors surintendant des finances, accepte d’être son bienfaiteur. Jean de La Fontaine écrit et compose plusieurs œuvres pour l’homme de la cour qui tombe hélas en disgrâce en 1661. Après Fouquet - que Jean de La Fontaine ne reniera jamais et défendra même à travers deux écrits importants l’Élégie aux nymphes de Vaux (1662) et l’Ode au Roi (1663) - Jean de La Fontaine aura plusieurs protecteurs, dont une majorité de duchesses. C’est d’ailleurs avec la duchesse d’Orléans qu’il connaît ses premiers grands succès dans les salons littéraires et publie de nombreuses œuvres, dont les fameux Contes et Nouvelles en Vers.
Mais la consécration vient avec les Fables, dont le premier recueil de six livres est publié en 1668 avec un immense succès. Les gens de la cour se plaisent à lire ces histoires mettant en scène des animaux qui ne sont pas sans rappeler les êtres humains avec leurs vices et leurs travers, mais aussi leurs caractéristiques et qualités. Après la mort de la duchesse d’Orléans, Jean de La Fontaine passe sous la protection de Madame de La Sablière en 1672. Commence pour l’auteur une période prolifique. En 1674, il publie un recueil de contes licencieux (qui sera interdit) Les Nouveaux Contes, ainsi que des poèmes à caractère religieux Daphné.
Admiré et célèbre, La Fontaine entre à l’Académie française en 1683 malgré un désaccord prononcé avec le roi. Il prend la succession de Colbert, l’ennemi juré. Lors de la « Querelle des Anciens et des Modernes », il défend la littérature grecque et latine. Il meurt le 13 avril 1695 dans la maison des Hervart, la dernière famille à l’avoir pris sous sa protection après la mort de sa précédente bienfaitrice.

Spécifications du produit
Collection: Nos Grands Hommes
Métal: Or pur 999‰
Qualité de Frappe: Belle Epreuve (BE)
Diamètre: 13,92 mm
Poids: 1,26 g
Avis:

Soyez le premier à donner votre avis.

 
38941